Qu’est-ce que le solfège ?

Le solfège c’est tout simplement l’apprentissage de la lecture des notes et des rythmes… mais c’est aussi s’exercer à reconnaitre à l’oreille la musique que l’on entend, la hauteur et la durée de notes. A priori, cela semble donc très utile.

Tous les musiciens ont-ils appris le solfège ?

Non, tous les musiciens ne l’ont pas appris . Par exemple, Jimi Hendrix ne connaissait rien au solfège et c’est le cas de nombreux musiciens connus. Il est donc possible de ne pas l’apprendre et de devenir un musicien talentueux. A l’inverse de ces exemples, il n’existe pas de musicien professionnel jouant dans un orchestre symphonique ou philarmonique, et de façon générale de musicien professionnel jouant de la musique classique, qui ne sache pas lire une partition (à ma connaissance en tout cas ;-)). Quel est ce mystère ?

Est-ce indispensable ?

Si le solfège est un outil qui permet de lire la musique, ce n’est pas la seule méthode de notation qui est utilisée. Beaucoup auront par exemple entendu parlé des tablatures que les guitaristes utilisent. Des tablatures ont été développées pour beaucoup d’instruments. Ces tablatures sont souvent peu répandues sauf pour la guitare. Ainsi, il est tout à fait possible d’apprendre la musique sans le solfège. L’apprentissage se basera d’abord sur le travail de l’oreille et reposera principalement sur une transmission orale sans passer par cet outil qu’est la partition. Le musicien pourra s’appuyer sur des tablatures pour apprendre à positionner ses doigts. Le rythme ne sera cependant pas noté. Les musiciens devront donc en partie jouer de mémoire. Beaucoup de musiciens (y.c des très connus) travaillent comme cela.

Le solfège n’est donc pas obligatoire pour apprendre la musique mais dès lors que l’on veut échanger avec d’autres musiciens, d’une façon ou d‘une autre, il faudra « noter » ce que l’on veut jouer. Avec le solfège on pourra très précisément écrire ce que l’on veut jouer et comment le faire. C’est la méthode utilisée par les musiciens classiques qui travaillent à partir de partitions. Leur métier est en effet d’interpréter une musique qui est écrite et codifiée.

 

Bref…

L’école de musique propose des cours de solfège que nous préférons appeler « enseignement théorique musical ». C’est une possibilité mais pas une obligation. L’apprentissage de la musique n’est pas un sacerdoce et si vous n’avez pas l’envie de suivre ce cours ne vous forcez pas. Ce dont vous aurez besoin pour jouer sera enseigné au fur et à mesure avec votre instrument. Peut être viendrez vous après a l’étude des notions théoriques qui vous seront d’un grand secours dans votre vie de musicien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *